Cathédrale de Joliette

Le développement rapide de l’agglomération de Joliette (L’Industrie, à l’époque) oblige la communauté à se doter d’une nouvelle église, la première étant devenue trop exiguë. Ce sont les architectes Maurice Perreault et Albert Ménard de Montréal qui la dessinent et supervisent les travaux qui s’étendent de 1887 à 1889. Cependant, le clocher principal s’enfonce et on doit le renforcer en 1891. L’opération réussit, mais une tornade le fait tomber sur le toit et détruit une partie de la nef. Les travaux durent jusqu’en 1906 avant sa réouverture. Entre temps, le diocèse de Joliette est fondé. Par décret du Vatican, il est séparé du diocèse de Montréal et l’église devient cathédrale. En 2001, la cathédrale de Joliette subit à nouveau d’importants travaux de réfection et de restauration.

De style néoromain à l’extérieur mais d’inspiration byzantine à l’intérieur (arcades en plein-cintre, chapiteaux corinthiens et voûte en berceau), la cathédrale renferme des trésors, dont plusieurs tableaux. Les quatorze stations du chemin de croix reviennent au Mascouchois Georges Delfosse alors que les quinze mystères du Rosaire et les huit scènes évangéliques, réalisés en 1893-94, constituent la première commande de tableaux religieux d’Ozias Leduc.

Heures d’ouverture

Lundi au vendredi de 10 h à 16 h
Samedi : 10h à 16h, messe à 16h30
Dimanche: 11h30 à 16h, messe à 10h30

Adresse

2, rue Saint-Charles-Borromée Nord
Joliette
QC, J6E 6H6
450 753-7596