Histoire

Au temps de la Nouvelle-France, le territoire de la MRC de Joliette était constitué par les seigneuries d’Ailleboust et de Lavaltrie. Cette dernière, en 1672, s’étendait sur les municipalités de Lavaltrie (MRC de D’Autray), Saint-Paul, Joliette, Saint-Charles-Borromée, Notre-Dame-des-Prairies et Village Saint-Pierre que nous connaissons aujourd’hui. La seigneurie d’Ailleboust comprenait quant à elle, en 1736, les territoires de Sainte-Élisabeth (MRC de D’Autray), Notre-Dame-de-Lourdes, Sainte-Mélanie, Saint-Ambroise-de-Kildare et Saint-Thomas qui n’existaient pas non plus à cette époque.

En 1786, la paroisse de la Conversion de Saint-Paul se détache de la seigneurie de Lavaltrie. La paroisse de Sainte-Élisabeth est fondée en 1798 et comprend, à cette époque, les territoires des municipalités de Notre-Dame-de-Lourdes, Sainte-Mélanie, Saint-Ambroise-de-Kildare et Saint-Thomas qui se détacheront de la paroisse, une à une, au cours des décennies. À compter de 1823, le notaire Barthélemy Joliette devient responsable du développement de la seigneurie Lavaltrie et fonde le village de l’Industrie sur un site sillonnant la rivière L’Assomption à deux miles de Saint-Paul.

C’est en 1832 que les paroisses de Sainte-Mélanie et Saint-Ambroise-de-Kildare se détachent de Sainte-Élisabeth. Puis, il faudra attendre 1841 pour que la paroisse de Saint-Thomas soit fondée. Ce sont des pionniers provenant de Saint-Ambroise-de-Kildare, Sainte-Mélanie et Saint-Paul qui fonderont la paroisse de Saint-Charles-Borromée en 1843. Alors que 1854 marque la fin du régime seigneurial, 1855 annonce l’entrée en vigueur de l’Acte des municipalités et des chemins du Bas-Canada. Cet acte permet alors véritablement la constitution d’institutions municipales au Québec, c’est pourquoi plusieurs municipalités sont officiellement

Église de Saint-Paul Collection de la Société d'histoire de Joliette - De Lanaudière

Église de Saint-Paul
Collection de la Société d’histoire de Joliette – De Lanaudière

constituées en 1855. C’est en 1863 que le village de l’Industrie devient Joliette.

La paroisse Sacré-Cœur de Crabtree sera fondée en 1921, tandis que Village Saint-Pierre le sera en 1922. La municipalité de Notre-Dame-de-Lourdes est constituée en 1925, alors qu’elle se sépare, elle aussi, de Sainte-Élisabeth. La plus jeune des municipalités de la MRC de Joliette, Notre-Dame-des-Prairies, a été créée en 1957 en se détachant de Saint-Charles-Borromée. En 1966, la municipalité de Sainte-Élisabeth quitte le comté de Joliette pour joindre le comté de Berthier.

C’est en 1981, en vertu de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, que la MRC de Joliette a été constituée.